• Les flocons d'innocence

     

     

     

    Sans peur et en toute innocence 

    ils suivent le balancement de la mer

    mer frissonnante du vent doux

    au repos du marin

     

    J'aime cette fluidité de l'air

    ce vivant insouciant

    si loin des affres du monde

    offert à nos regards

     

    Pourtant

    ils sont langage

    danses frémissements vulnérabilité

    ils parlent à nos fragilités

    à chaque douleur errante

    nous laissant démunis

    nous

    les gardiens de la vie

    *****

    Fragile la vie

    Comme une brindille

    Un doux flocon de fleurs

     

    Fragile la vie

    Dans le souffle des vents

    Ou la valse des marées

     

    Beauté de la vie

    Dans un frisson d'océan

    Un vol de mouette

    Un soleil qui s'endort

    Dans le silence

     

    Merci Marie

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 24 Septembre à 09:11

    Ces herbes qui dansent sous  le vent montrent en effet notre fragilité et tu le dis Balaline de belle manière !

    2
    Vendredi 24 Septembre à 09:29

    j'ai pensé aux flocons d'écume de mer ...

    3
    Vendredi 24 Septembre à 12:55

    une belle photo représentative de la fragilité que tu nous décrit si bien

    amitié et bonne après midi

    4
    Samedi 25 Septembre à 19:48

    Délicatesse, fragilité, légèreté. Mais le méritons-nous ? Méritons-nous le qualificatif de gardien de la vie ?  Je ne le crois plus. Je crains que nous soyons devenus l'inverse, des pourvoyeurs de mort. 

    Bonne fin de journée Balaline 

    5
    Lundi 27 Septembre à 11:38

    Un hymne à la vie de toute beauté!

    ***

    Fragile la vie

    Comme une brindille

    Un doux flocon de fleurs

     

    Fragile la vie

    Dans le souffle des vents

    Ou la valse des marées

     

    Beauté de la vie

    Dans un frisson d'océan

    Un vol de mouette

    Un soleil qui s'endort

    Dans le silence

     

    Marie

     

    6
    Betty...
    Lundi 27 Septembre à 11:41

    Se laisser aller et bercer au gré de nos émotions 

    Une façon de se garder ...

    Bise Amie de la Vie

    7
    Mardi 28 Septembre à 10:25

    Fragile pureté, léger frisson, aimons la vie.

    Bonne journée Baladine

    8
    Vendredi 1er Octobre à 09:53

    Merci d'avoir aimé mes quelques mots!

    J'aime beaucoup ce que tu écris...

    9
    Samedi 2 Octobre à 10:21

    Trop sûr de nous

    la plus part d'entre nous n'entendent plus

    la nature nous parler en silence

    mais toi tu sais toujours l'ecouter

    :-)

    10
    Mardi 26 Octobre à 11:37

    Je reviens sur ces flocons d'innocence te dire mon amitié en ce jour où vous pleurez une innocence qui s'en est allée.  Ce texte prend tout son sens aujourd'hui. Vous restez les gardiens de sa vie, de son souvenir, de l'amour qu'il a vécu et celui que vous lui portez, ne cessera de grandir encore et encore et c'est dans cet amour que vous vous rejoindrez.  

    Je pense à toi Balaline, aux parents de ton jeune neveu, à toute la famille.  

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :