• Le chant de la vie

     

    Son murmure,

    c'est une joie qui chante

    un matin sur la terre

    où les voiles du deuil assombrissent le jour.

    Paisible et lumineux

    il va sa vie

    dans le sablier d'argent

    à l'éternelle histoire

    du temps qui fuit.

    Insaisissables instants

    où l'on veut retenir le silence suspendu

    aux ailes des demoiselles

    aux aulnes en bourgeons

    à ce rêve impossible

    de vaincre le poison

    quand l'on voudrait hurler sur la malédiction.

    Mais la force de la vie

    qui bat, lutte, résiste 

    repousse l'échéance

    de ce monde en péril.

    Et il coule toujours, le ruisseau impatient

    d' aller plus loin

    écrire

    une page nouvelle.  

     

    3 avril 2020  

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 3 Avril à 16:43

    Au milieu des bois

    le ruisseau chante

    un rayon de soleil

    :-)

    2
    Vendredi 3 Avril à 17:16

    Tourner la page

    sans oublier

    pour que l'écriture

    du lendemain

    soit libération...

    3
    Vendredi 3 Avril à 17:58
    Il y aura toujours des ruisseaux
    Pour rouler les galets
    Et embrasser la mousse
    Il y aura toujours des ruisseaux au fond de lits défaits
    Pour chanter la vie
    Et danser sous les ormeaux
    Il y aura toujours des ruisseaux
    Pour gonfler la mer d’espoir et de merveilleux oripeaux .
    4
    Samedi 4 Avril à 08:13

    Tourner les pages, et attendre la suivante, les yeux et le coeur ouverts, le plus possible, même dans notre quotidien confiné.

    Prends bien soin de toi, Balaline, merci pour cette très belle page pleine d'espérance.

    5
    Toupinette
    Dimanche 5 Avril à 11:26

    Coule l'eau des rivières, des ruisseaux, se souciant peu de ces plantes qui ont poussé sur son passage, sachant que c'est grâce à elle quelles sont là ... chacune de nos promenades, toujours dans le même lieu , nous permet de goûter cette nature et nous donne cet espoir de pouvoir tourner la page ...

    Merci Balaline, tes mots ne se perdront pas dans l'eau mais resteront graver dans les pierres frappées par cette dernière.

    6
    Mona
    Dimanche 5 Avril à 18:57

    Eau claire, vive et joyeuse ...

    7
    Lundi 6 Avril à 17:44
    marine D

    Les histoires se répètent, se relaient, se recomposent, le ruisseau est toujours là, apaisant et j'ai entendu son verbiage, je me suis régalée Balaline, merci

    Je t'embrasse

    8
    Mardi 7 Avril à 16:18

    Et oui, l'eau c'est le reflet de la vie.. et notre Astre du jour aussi. Il nous nargue de ses rayons en ce moment, et le confinement nous empêche de profiter de cette belle nature. En attendant, on peut toujours prendre l'air dans notre jardin pour ceux et celles qui en possèdent un. Belle journée à toi

    9
    Betty...
    Samedi 11 Avril à 18:38

    Des Mots parlant à mon Coeur meurtri

    L'eau coule claire de Larmes apaisantes 

    Magnifique ...

    10
    Samedi 11 Avril à 20:28

    Les ruisseaux couleront toujours pour laver les souffrances et les chagrins

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :