• L'attente

     

     

    Un écrin noir pour cette nuit de lune

    Une solitude blanche en drapé d'organza

    Et des yeux qui disent, disent l'attente

    Sanctuaire ? abandon ?

    De l'espace au temps l'immaculé rayonne, patiente sous l'obscurité

    Tant de blanc

    les pétales de neige, les cerisiers en fleurs

    les voiles de mariée en écume de mer

    le flou, le vague, l' évanescent

    Et puis,

    les yeux de jais, un lien vers la lumière,

    un appel sans paroles

    profond comme l'abîme

    l'attente encore

    dans le vide du silence.

    Balaline 

    3/09/ 2018


  • Commentaires

    1
    Jeudi 6 Septembre à 18:00

    L'attente est sœur de l'espérance

    Une très belle poésie où émotion et mystère nous touchent,  nous frôlent délicatement 

    2
    Jeudi 6 Septembre à 20:29
    Nell

    C'est frissons garantis, ce soir, et j'aime beaucoup la poésie de tes mots. Belle soirée, ma chère Balaline et à bientôt

    3
    Vendredi 7 Septembre à 00:28

    C'est très beau... et puis, l'attente, comme le dit Jama, c'est aussi l'espérance.

    Bisous et douce journée.

    4
    Vendredi 7 Septembre à 10:57

    La grâce d'un Silence... dans une attente immobile et tendue….  juste avant 

    Très belle vue

    Belle journée Balaline 

    5
    Vendredi 7 Septembre à 14:51

    Personne ne sait ce qu'offrira la fin de l'attente

    ses yeux fixés sur l'horizon patientent

    enveloppée de blancheur, elle est prête

    à cueillir la lumière

     

    6
    Vendredi 7 Septembre à 18:30

    Il suffit d'une photo, d'un mot, et nos pensées s'envolent, s'évadent à la recherche de "quelque chose" que nous attendons toujours.

    Ce soir, pour moi, c'est le mot "Organza"  !
    Merci Balaline.

    Très bon week-end.

    7
    Vendredi 7 Septembre à 20:18

    Je reste sans voix( écrit) devant ce que dégage la photo et les mots que toi tu écris. Je n'ai jamais été trop littéraire plutôt scientifique, donc je suis toujours en admiration devant de beaux textes?

    Très amicalement

    8
    Samedi 8 Septembre à 17:35
    marine D

    ... Une solitude blanche en drapé d'organza,  c'est très beau, du blanc, encore, où nous nous retrouvons, la force du silence ouvrira-t-elle la voie afin de nous aider à dépasser la nuit inquiétante ?

    Bonne soirée Balaline

    9
    Samedi 8 Septembre à 17:41

    Bonjour Balaline, une nuit couverte, sans étoile, mais la lune s'est arrangée pour se montrer un instant, cabotine va... savait-elle que tu en parlerais si bien yes Bon W-E, jill

    10
    Dimanche 9 Septembre à 09:58
    Marie Minoza

    Dans le silence et ses vides, l'attente est bien aussi

    une espérance

    et dans le crépuscule de nos vies,

    elle guette une lumière.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :