• Comme dans le rêve...

     

    L'image floue d'un rêve qui défile et s'enfuit au matin

    Ainsi les pins s'éloignent

    auréolés de la lumière du couchant,

    serrés, vigilants, pour affronter la nuit.

    Vont-ils rêver eux-aussi au paradis perdu

    des premiers temps du monde ?

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 17 Septembre à 18:37

    Rattraper le soleil pour en garder le douce lumière du couchant !

    Les arbres font-ils de ces rêves éphémères ?

    Bonne soirée Balaline.

      • Lundi 18 Septembre à 18:47

        Ils gardent les cicatrices des hommes et du temps, alors j'espère bien qu'ils se souviennent aussi des belles choses .

        Belle semaine Léone

    2
    Dimanche 17 Septembre à 20:01

    Des rêves par centaine ont bercé leur nuit et le feront encore longtemps. Superbe soirée pour toi, ma chère Balaline.

      • Lundi 18 Septembre à 18:52

        Il parait qu'ils communiquent entre eux. Pour "fréquenter " souvent les chênes et les pins, je sais qu'il y a toujours  de petits bruissements, leur langage peut-être !

        Belle semaine Nell

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :