• Avant la nuit

     

    Ce soir n'appartient à personne

    juste à la mémoire de la mer 

    quelques éclats d'or sur la peau de la grève

    toute l'élégance de la beauté du monde

    Être là

    respirer cette douce transparence

    laisser couler les mots couleur de vie

    ceux qui effacent les ombres

    avant la nuit

    Quand les mouettes glissent au- dessus de la vague

    résonne une étrange mélopée

    un frisson semble courir sur la terre

    le soleil caresse nos sensibilités

    esquissant les couleurs du rêve

    de l'harmonie

    de la sérénité

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 22 Juillet à 15:27

    Sur la peau du sable

    Se greffent les rides rouillées

    Creusées par trop de vies

    Quand les mouettes dans le ciel

    Glissent en frissonnant

    Sur la couleur de nos rêves....

    ****

    Une jolie page couleur de sable

     

     

     

     

     

    2
    Mercredi 22 Juillet à 16:04

    Se glisser

    dans la douceur du soir

    jusqu'à ne faire plus qu'un avec lui

     

    Tu y es magnifiquement arrivée

    smile

    3
    Mercredi 22 Juillet à 16:32
    marine D
    La vie se veut sereine aux bords des océans, sur les grèves , dans la rumeur des pins
    Heureuse et harmonieuse que la vie te berce Balaline
    4
    Mercredi 22 Juillet à 17:34

    Des mots qui résonnent parfaitement sur cette magnifique photo.
    J'ai immédiatement pensé à un roman de Doris Lessing : "L'été avant la nuit" ....

    Très bonne fin de semaine Balaline.
    Amicalement.

    5
    Jeudi 23 Juillet à 14:58

    Coucou Balaline, encore une fois un grand plaisir à te lire. On se sent enveloppée et emportée sur tes mots. Passe une très agréable fin de semaine. Gros bisous et encore merci de ta venue sur mes pages.

    6
    Betty...
    Jeudi 30 Juillet à 13:35

    Instants privilège 

    Le bonheur simplement !!!!

    Magnifique  impression

    7
    Toupinette
    Vendredi 31 Juillet à 22:55

    Bonsoir Balaline

    c'est toujours un plaisir immense de venir lire ton poème, ces mots inspirés d'une photo, quelle belle passion! lorsque mon regard se pose sur une image, je m'évade et je suis incapable de sortir un mot, seuls mes yeux pourraient parler!!

    Bises et bon we. Ma pause se prolonge, je fais des vidéos et je tresse.

    8
    Lundi 14 Septembre à 10:12

    J'aime cette harmonie, cette sérénité... Merci pour tout, Balaline.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :