•  Matin pastels d'octobre en Méditerranée 

     

     

    C'est une brume vaporeuse

    émerveillée de rubans soyeux

    au silence apaisé

    Un livre ouvert sur la page d'un matin

    au chant nouveau

    aux notes pacifiées

    Cet arc-en-ciel du coeur

    joint aux drapés de l'âme

    nous conte le rêve fou

    de l'enfant 

    à la recherche d'une étoile

     

     

     

     


    11 commentaires
  • L' ange du Lazaret

     

     

    Bronze monumental de Marc Petit installé sur la place Clément Marot à Cahors ( Lot )

     

    Est-ce un soir ou un matin

    sur un bruit d'ailes ou de vent

    regard tourné vers la lumière

    ou vers l'âme des vivants

    qu'il s'est posé sur notre terre ?

    Balaline

     

     L'ombre de l'ange, dans la douleur, s'est posée sur la terre. Ailes déchiquetées, jambes brisées. Attente dans un regard d'espoir.
    L'ange est une femme. En filigrane dans son ventre un foetus patiente pour découvrir la lumière de son premier matin du monde .

    Jamadrou

     

    Femme aux ailes déchirées

    Les seins toujours lourds de lait

    Ton ventre engendre la peur !

     

    Où est l'enfant de l'amour ? 

     

    Ton regard le cherche en vain

    Sur des pistes oubliées

    Entre la terre et le ciel...

    Où est l'enfant de l'amour ?

     

    L'absence t'a déchirée

    Et labouré ton corps

    Des griffes de la souffrance

    Où est l'enfant de l'amour ?

    Marie Minoza

     

     

     


    13 commentaires
  •  

    Il y a des matins aux airs de nouveau monde

    où l'incandescence du soleil ranime un bout d'espoir

    vient réveiller la pierre

    les mains qui l'ont taillée

    celles qui l'ont bâtie.

    Jeux d'ombres et de lumière

    affleurant les grès roses

    se jouant des blessures 

    des morsures du temps .

    Il y a des matins magiciens

    où les âmes voyageuses viennent caresser leurs traces

    effleurant au passage

    ce qui fût leur refuge

    leur vie et leur départ.

     

     


    11 commentaires
  • Un soir d'automne au bord du lac 

     

    Si tu écoutes bien

    à l'instant où le jour ouvre la porte au sombre

    tu entendras un chant serein

    le chant des eaux

    la musique du lac , ce silence ébloui

    qui coule autour des roselières

    en baignant leurs pieds nus.

    Tu peux t'asseoir, dériver sur sa page

    y écrire un voyage à l'étrange destinée.

     

     


    13 commentaires
  • Vers le plateau de Lhers en vallée d'Aspe 

     

    * Merci Jamadrou pour cette inspi-respiration 

     

    Laissons entrer le silence du matin sur son manteau de brume

    une cotonnade blanche enivrant la forêt

    un doux mystère sur le peuple des ombres

    là où la vie tapie, se mêle aux accents de la joie.

    Aimer, sentir et vivre ses sentiers buissonniers

    l'odeur puissante de la terre

    la vie distillée goutte à goutte

    dans le partage d'un nouveau jour.

     

     


    11 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires