• s

     

    Un jour de neige sur les causses Quercynois ( clic sur l'image )

     

    Chaque balade sur nos plateaux calcaires recèle souvent de petits trésors très émouvants. De rares passants s'y attardent en hiver, quelques maigres troupeaux, des vols de corbeaux noirs et partout des pierriers, des murets, des ruines d'habitat, vestiges de vies enfuies.
    Aujourd'hui tout est blanc, d'un pur qui adoucit le jour, et accroche le regard, magnifiant tout l'espace.

    Frissons de froid soudains ou de réminiscence 
    le passé se dévoile
    sur fond de fleurs de neige

    Ainsi s'ouvre une histoire, une revivance du temps pas si lointain où au milieu des pierres, courent de jeunes enfants, paissent les caussenardes sur les pelouses sèches, sous l'oeil vif du berger tout près de sa gariotte.

    Beauté et émotion
    ce jour en aube blanche 
    le silence suspendu 
    le passé qui surgit

    Elles furent oubliées là, les vieilles roues de charrette, après avoir cahoté sur ces arpents de terre, laborieuses et grinçantes sur des milliers de mètres. 
    Appuyées au vieux mur, elles poursuivent leur rêve de refaire le chemin, de marquer leurs sillons, de retrouver la terre, en accueillant la paix qui s'épanche au soir. 

    Balaline

    02/02/2023

    Pour l'Herbier poésies d'Adamante

     

     

     


    7 commentaires
  • Les pins siamois, cet après midi au bord du lac

     

    Aller plus haut
     dans leur majesté d'être
    encore plus haut
    comme de simples guetteurs

    encore plus haut
    vers le bleu de ce ciel
    pour nous écrire
    la chanson d'espérance
    qui panse les blessures

    Ont-ils la mémoire du feu
    qui a jailli si près
    de l'autre côté du lac ?

    Entendent-ils le soir
    leurs jeunes compagnons
    se lamenter 
    puisque leur fin est proche ?

    Aller plus haut
    pour supplier la Terre
    les hommes et tous les vents
    de garder la sagesse
    le respect du vivant

    Ne laissez pas mourir
    chaque battement de coeur
    chaque coulée de sève
    chaque voix qui s'élève
    comme une Renaissance 

    02/02/2023

     


    9 commentaires
  •  Image de la nébuleuse du coeur prise à partir de l'observatoire piloté à distance
    au Portugal par l'équipe AstroDarkTeam composée de Stéphane Rolland
    et Pascal Gouraud astronomes amateurs

    https://www.aapod2.com/blog/heart-of-the-heart-nebula

     

    Vous ne me croirez pas mais j'ai vu son visage, une nuit où le bleu avait peint tout l'espace. Un air de doux rêveur en quête d'une étoile, d'une belle inconnue voguant dans l'univers stellaire.

     Regard ténébreux d'une nuit profonde
    magnifié par un éclat divin
    luminescence d'une autre galaxie
    perdue à des années lumière

    Comment rester insensible à cette aura magique, cette chevelure aux roux chatoyants qui illumine, rayonne, diffuse la beauté et la sérénité ?

    Prince dans ton royaume
    qui nous est inconnu
    réservé à ces yeux passionnés
    des rencontres du futur

    Toi, l'étranger 
    es tu poète, visionnaire, humanoïde pacifique ? 

    Je ne crains ni ta présence, ni ta colère dans mon ciel de terrienne.
    Un petit signe, un écho dans la nuit, un autre langage ?

    Demain, dans cent ans, dans mille ans ...
    Et pourquoi pas ?

    Balaline

    26/01/2023

    Pour l'Herbier d' Adamante


    15 commentaires
  • Un petit clic sur le vieux chêne 


    Mon vieil ami a perdu de sa superbe 
    une nuit le vent a trop soufflé
    il n'a pu se relever
    et s'est abattu là

    La neige a fleuri sur ses bras
    son blanc immaculé
    cette présence enchantée
    endormie sur ses branches
    petite fleur d'hiver
    qui chasse tout le triste
    et le pare du pur

    Quelques instants de grâce
    attirant le regard
    comme un dernier hommage
    à ce noble vieillard

    23 /01/2023

    ****

    Tendrement, frileusement

    lui dire adieu maintenant
    car toute la terre
    l'attend

    Merci Mona

    ****

    Il offre des fleurs de neige
    A ceux qui l'ont aimé
    Il est la terre
    Il est le ciel.....

    Le vieil arbre s'endort
    Avec des rêves d'oiseaux

    Merci Marie


    9 commentaires
  •  

     

    Image ABC 

     

    Silence en manteau blanc 

    quand la nuit se repose

    mais au petit matin

    l'hiver à ma fenêtre

    voit un ballet ailé 

    de plumes colorées

    de douces tourterelles

    de mésanges de pinsons

    de sitelles et de grâce 

    Nos voyageurs du ciel

    ébouriffés de froid

    pépient à la mangeoire

    au rendez-vous du jour

    offrant à nos regards

    leur part de tolérance 

    de partage et d'émerveillement

    tels des messagers de paix

    en escale sur la terre 

    Balaline

    20/01/2023

    Pour l'Herbier de poésies d'Adamante

     

     

     


    14 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires